Nous nous sommes envoyés en l’air en Cappadoce ... que c’est agréable de voler en montgolfière.

Au petit matin, nous avons décollé; nous étions une vingtaine de personnes dans la nacelle et beaucoup de ballons ont décollé ce matin là car le temps était sans vent et clair. Il ne fait pas très chaud juste avant que le soleil se lève. Nous avons nos bonnets, nos gants et notre polaire… mais nous sommes aussi près du chauffage.

Pas de vertige et pas de bruit, c’est bien agréable de flotter dans les airs, un seul bruit de temps en temps, le chauffage au gaz qui envoie de l’air chaud dans le ballon. Nous survolons les vallées des phallus et des moines ainsi que la ville de Gorëme avec le soleil qui se lève.

Nous descendons dans des vallées où nous aurions presque pu cueillir des fruits ou des fleurs, au ras du sol.

Notre pilote est un as de la gonflette, jouant avec le chauffage et des cordes pour diriger la montgolfière. Nous avançons lentement et dans une vallée nous réveillons un renard. Nous survolons de petites plaines où les paysans ont fait des dessins puis c’est l’atterrissage tout en douceur….. ce ne fut pas le cas de tous les ballons !

 Notre ballon se gonfle


Il est gonflé… le ballon

Nous voilà embarqués prêts pour le vol

Encore un peu d’air chaud et on va décoller et rejoindre les autres ballons

La vallée « des zizis » ?

La Cappadoce en ballon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.