Un personnage curieux attire l’attention dans l’église au serpent.

Une fresque représente un homme barbu avec des seins de femme.

Ce serait un ermite qui aurait passé plus de cinquante ans, seul dans le désert égyptien.

Une légende cappadocienne raconte qu’Onuphrius aurait été une jolie femme de mauvaise vie voulant sortir de l’ornière.

A force de jeune et de prière, une barbe lui serait poussée pour ne plus être importunée par les hommes.

Nous ne saurons jamais si Saint Onuphrius était un homme ou une femme car l’artiste a dissimulé les preuves par une plante qui lui tient lieu de cache sexe.

Saint Onuphrius
Saint Georges

Les seins du Saint, la légende de Saint Onuphrius

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.