Archive(s)pour juin, 2010

Coquilles…

Publié dans Argentine/Bolivie | Pas Commentaires »

Lundi 13 juin 2010

Nous voyage s’achève et notre avion nous a ramené à notre point de départ… Paris que nous retrouvons sous la pluie.
Le texte du blog a été émaillé de plusieurs coquilles… merci à ceux qui nous les ont signalées (et à ceux qui n’ont pas osé)
Lire la suite de cet article »

Ambiance Tango

Publié dans Argentine/Bolivie | Pas Commentaires »

Samedi 12 juin 2010

Dans notre hôtel Ayres Porteños Hostel où nous sommes restés deux jours Lita et moi, le décor « tango » était raffiné. Les chambres étaient décorées de peintures de Gabriel et la décoration soignée.
Les chambres étaient confortables, il y avait de l’eau chaude dans la douche et le petit déjeuner copieux avec des gâteaux…

Lire la suite de cet article »

Buenos Aires et le foot

Publié dans Argentine/Bolivie | Pas Commentaires »

Samedi 12 juin 2010

Aujourd’hui, il pleut et en plus tous les argentins sont devant leur poste de télé chez eux ou dans la rue… Ce sera notre seul jour de mauvais temps durant notre séjour en Argentine.

Nous faisons quelques courses dans la calle Florida qui est calme parce qu’il pleut et parce que c’est le foot…. et l’Argentine mène un à zéro contre le Nigeria !

Lire la suite de cet article »

Bientôt le retour…

Publié dans Argentine/Bolivie | Pas Commentaires »

Pour la foule et ceux qui viendront  nous accueillir à notre retour, voici quelques précisions : nous partons dimanche 13 juin 2010 de Buenos Aires et arrivons lundi 14  juin 2010 à Roissy.

Nous changeons d’avion à Sao Paulo et nous arrivons à 12h05 à  Paris  Roissy Terminal 2A par le vol TAM Linhas Aéreas 8098

La fiesta gauchina

Publié dans Argentine/Bolivie | Pas Commentaires »

Vendredi  11 juin 2010
Aujourd’hui, il fait beau mais frais… nous faisons une excursion chez les Gauchos
Nous partons en car c’est à plus de 100 km de Buenos Aires.
Notre guide Florence nous raconte l’histoire de « ces cowboys » de l’Amérique du Sud qui ont disparus… honni par la population pour leur façon de vivre. Aujourd’hui, les Argentins considèrent les traditions des Gauchos comme leur patrimoine… et leur folklore

Lire la suite de cet article »