Isolée au milieu de nulle part, je suis de forme triangulaire.
La rive la plus proche se trouve à 3700 kilomètres.
Disposant d’un seul village de 3500 habitants et d’une piste d’atterrissage, ma langue ancestrale est le polynésien.

J’ai été visitée pour la première fois en 1722 par Jakob Roggeveen.
J’ai vu passer des péruviens, des anglais, et même des français et des chiliens. Les chiliens m’ont annexé…

Je suis connue grâce à mon rongorongo et à mes moais.

Aussi appelée Rapa Nui, je porte le nom du jour de ma découverte.

Je suis… je suis… et bien vous le saurez demain nous y serons demain !

Je suis . . . je suis . . .

Une réflexion au sujet de « Je suis . . . je suis . . . »

Les commentaires sont fermés.