grattoir

J’ai déjà un pied en Patagonie. Pourquoi un et un seul… parce que j’ai eu la bonne idée en bricolant (en chaussettes !) de m’enfoncer profondément dans la plante du pied droit un grattoir triangulaire de plâtrier… Urgences, hôpital, chirurgien, trois points de suture, des soins et des pansements (les infirmières de Favars sont douces et charmantes)…
Tout devrait s’être arrangé pour notre départ !
Un pied en Patagonie