IMG_13361-miniLes habitants les plus nombreux de la Terre de Feu sont ceux que l’on n’a pas vus ni rencontrés. Ce sont… les castors. Introduits en 1946 pour exploiter leur fourrure, l’expérience fut un échec et depuis les quelques couples importés du Canada ont donné naissance à des milliers de castors…
Chaque année la population est multipliée par 1,7 !

Ils seraient un million suivant notre guide Leo, une centaine de milliers  pour d’autres. L’État Argentin paye 15 Pesos une queue de castor (1 euro). Ils sont noctambules et ne sortent que la nuit, ce  qui est difficile  pour  la chasse !
Il détruisent les forêts, rongeant les arbres, dévient les cours d’eau et détruisent les routes… une vraie plaie dont il est difficile de se débarrasser car ils n’ont pas de prédateurs…
Jeunes ils seraient bons à manger… les Argentins en feront peut-être du pâté !

IMG_1333-1Un barrage fait par les castors

P1110866-1

Les castors

Une réflexion au sujet de « Les castors »

  • Merci beaucoup pour ces commentaires reès intéressants, et les si jolies photos. C’est gentil de penser aux copains……Aujourd’hui il fait froid et il neigeotte.
    Mardi j’ai marché et ce matin aquajogging.

    Bisous à tous les deux

    Martine et François

Les commentaires sont fermés.