IMG_4531-1miniAujourd’hui, du vent, un peu de pluie, bref pas un temps à entreprendre une grande randonnée.
De notre chambre à  la vue imprenable – par beau temps – le Fitz Roy est caché dans les nuages.
Petit déjeuner, sacs bouclés, paiement de l’hôtel Nothophagus (c’est le nom d’un arbre du coin),  nous allons dans « notre nouvelle demeure » qui s’appelle « como vaca » (comme vache).

C’est un ensemble de cabanes bien équipées (comme un gîte). Aujourd’hui, ce sera repos,mais nous arpentons le village pour trouver un petit restaurant sympa où nous déjeunons dos calzadones (littéralement deux caleçons), en réalité deux tourtes farcies de viande et de légumes… avec les boissons habituelles.

La serveuse parle un peu français et la musique de fond est très agréable. Le groupe s’appelle Dub X et joue « Police » version techno.

Nous passons à la Cerveceria pour déguster un café crème et nnous avons droit à deux petits cœurs

Nous tournons un peu dans El Chalten et retournons dans notre « cabane », quelques problèmes d’intendance, pas de chauffage et pas d’internet

Nous passons à l’Espeda pour boire un coup. La gentille serveuse me copie la musique sur ma clé USB.

Le patron de la cabane arrive très tard et fait de la plomberie…pour réparer le chauffage. La télé qui ne marchait pas se met en route toute seule mais la télécommande très compliquée n’est pas programmée…

Vers 22h30 deux bonnes nouvelles, le chauffage chauffe et internet fonctionne… nos messages partent il est 2h30 du matin à Favars, tout le monde doit dormir !

IMG_4164-1El Chalten quand le ciel est dégagé

IMG_4523-1
Le restaurant Estepa
IMG_4526.JPG-1Nos  » calzadones »
IMG_4539-1

IMG_4541-1

IMG_4548-1

IMG_4550-1Le super mercado de El Chalten

Coup de vent sur El Chalten