IMG_5014-1miniCe matin, il y a encore du vent quand nous partons prendre notre petit déjeuner à 7h30. Nous commandons des sandwichs pour la route.
Nos sacs bouclés, nous allons au terminal des bus.
Cette journée sera « une longue journée bus » avec « Caltur » …
Départ 9h30
La France avait sa mythique nationale 7, longue de quelques centaines de kilomètres…
l’Argentine a la Ruta 40 avec ses milliers de kilomètres. La Ruta 40 (route 40) est une route mythique en Argentine allant de la Terre de Feu à la Quiaca au nord du Pays à la frontière avec la Bolive, déroulant ses 5100 Km au pied des Andes.
La route est pour partie asphaltée et en grande partie en réfection c’est à dire en piste. La piste est caillouteuse, poussiéreuse et avec de la « tôle ondulée » …600 kilomètres pour cette étape, c’est long.
Le paysage est monotone, des plateaux désertiques parsemée de quelques maigres touffes de plantes. Nous croisons quelques animaux, des guanacos et une espèce d’autruche, des huelmes.
Nous faisons un premier arrêt pipi, café ou bière à l’estancia siberia perdue dans l’immensité patagonne…
Au kilomètre 974 (A environ un millier de kilomètres d’Ushuaia), le car tombe en panne, voyant rouge allumé, « es la corea » , c’est la courroie. Les chauffeurs sortent les courroies de rechange mais c’est le tendeur qui est cassé… dépannage prévu dans 10 heures par un mécano qui viendrait d’El Calafate…
Nous sommes au milieu de rien et loin de tout ! Un autre car sympa s’arrête et accepte de prendre 32 passagers en plus, ce qui fait 53 au total pour 43 places… nous devions être en surcharge pour les quatre heures de route qu’il nous restait à parcourir assis par terre dans le couloir au milieu du car. Deux jeunes filles très gentilles nous cèdent leur places assises et s’installent dans le passage entre les sièges du car.(cela nous file un coup de vieux car quand nous voulons leur rendre leur place elle nous explique nous sommes comme leur papa et leur maman… on revient de loin nous n’étions pas les grands-parents.
Nous faisons étape une heure et demi plus tard à Bajo caracoles(escargots bas ?) puis deux heures et demi après nous arrivons à
Perito Moreno. Le chauffeur nous laisse tous avec nos sacs à dos à l’hôtel Belgrano.
Après un repas au restaurant « l’Americano » nous discution avec Sebastien, un guide pour notre excursion a « la cueva de las manos » la grotte des mains, le Lascaux local classé au Patrimoine mondial de l’humanité.

IMG_4964-1

IMG_4970-1

IMG_4972-1

IMG_4974-1

 

IMG_4980-1

IMG_4984-1

IMG_4998-1

Mythique Ruta 40, un ruban de 5100 km