IMG_3540-miniLe vin de Cilaos fait partie de son patrimoine, en blanc et en rouge.
Le « vrai » n’existe(rait) plus (mais nous en avons trouvé et bu !).
Il rendait fou celui qui le buvait (mais il fallait sûrement en boire beaucoup !)
Les cépages isabelle et noah, installés à Cilaos depuis un siècle, sont prohibés par un décret de 1935.
Nous visitons le chai de Cilaos avec ses vins produits en toute légalité à base de cépages autorisés.

 

Une courte projection sur la viticulture nous est présentée et nous sommes devant une comptoir où nous sont proposés à la dégustation les vins.
Le climat réunionnais avec ses cyclones épisodiques ne facilite pas les vendanges.
Nous en avons dégusté plusieurs, trois vins blancs et un rosé (tous sans grand intérêt)… et même Lita a goûté « le vin de Noël », un blanc sucré.

IMG_3541-1Y’a d’la joie !

IMG_3543-1Une bouteille ça va, deux bonjour les dégâts

Nos viticulteurs et vignerons réunionnais de Cilaos aurons du pain sur la planche pour améliorer la qualité de leur vins (très chers).
Ramener dans ses bagages une bouteille pour son étiquette peut faire un bon souvenir 😉

Auparavant, quand il n’y avait pas de piste ou de route pour aller à Cilaos, on empruntait une chaise à porteur avec deux solides gaillards qui vous montaient à Cilaos sur un sentier de 38 kilomètres.

Le dernier porteur, François SERY, est récemment décédé  à 102 ans, comme quoi la marche à pied cela conserve 🙂

IMG_3568-1Lita doit-elle rentrer en chaise à porteur ?

IMG_3572-1

Le chai de Cilaos