IMG_3660-miniNous partons de la Nouvelle, le sentier ne sera pas facile (avec ma tendinite et mon bâton).

Le parcours très accidenté avec des dénivelés importants, mais avec un peu de volonté, il nous faudra tous arriver chez Jimmy, « le snack de Marla  » .

Ce soir, dans notre journée bien remplie, nous devrions avoir fait une vingtaine de kilomètres dans un terrain fort accidenté et assez difficile.

Le sentier bien que difficile est magnifique et il fait un très beau temps.

Ça monte et ça descend, nous traversons sur des rochers glissants deux rivières, escaladons dans certains endroits des abrupts… gravissons et descendons un nombre incalculable de marches d’escalier séparées par parties plates. Mon bâton m’est bien utile…
Nous apercevons l’écart de Marla et la montagne derrière avec le col du Taïbit (que nous franchissions il y a une trentaine d’années)

IMG_3646-1La plaine aux sablesIMG_3648-1Au loin Marla et en arrière plan la montagne et le col du TaïbitIMG_3657-1

IMG_3659-1

IMG_3678-1La petite chapelle de MarlaIMG_3665-1

Le chemin longera un court instant un ruisseau bordé d’arums en fleurs et nous remonterons un peu pour arriver au « Snack de Marla » plus connu sous le nom de son exubérant propriétaire Jimmy.

C’est un bar, perdu dans le cirque de Mafate où le samedi soir il y a de l’ambiance 🙂  et Jimmy a déjà fêté un anniversaire… et il y en a un second à venir.

Une jeune femme aussi fête ses vingt cinq ans avec des mais autour d’une bouteille de champagne.

Quand nous arrivons en début de soirée, les événements sont déjà bien arrosés.

Sur un  grand écran, de la musique réunionnaise, du maloya bien rythmé. Jimmy, un copain de Bernard, nous accueille un peu gai avec l’arrosage du premier  anniversaire, « la maison est petite mais le cœur est grand »

Nous nous offrons une petite dodo,  bien méritée pour les efforts que nous avons faits.

Une petite douche bien chaude nous fera du bien

Puis le repas préparé par Jimmy nous est servi sur une grande table où nous sommes nombreux. Un petit punch ananas pour commercer puis la spécialité locale est le civet de coq au vin servi bien sûr avec son riz, ses grains et son rougail.

Pour le dessert, l’épouse  Jimmy nous a fait un bon gâteau à la farine de maïs et cela se termine en chanson avec Jimmy et Jo Dassin  🙂  un peu aidés par Marie et Lita 😉 pour les paroles.

Le lendemain, Jimmy sera en pleine forme pour nous servir le petit déjeuner.

Le Cirque de Mafate (2)