IMG_5163-1

Cette nuit, il a plu des cordes et le vent a soufflé bien fort. Il faut dire qu’à Caleta Tortel quand il ne pleut pas, c’est qu’il va pleuvoir. La région est très humide.
Nous attendons une éclaircie pour sortir vers 11 heures pour aller « en ville » . Le chemin sur les passerelles fait plusieurs kilomètres… nous remontons où notre 4X4 est garé et nous informons du chemin menant aux miradors..

Nous ferons une partie du chemin sur les passerelles puis sur un sentier aménagé qui grimpe à deux miradors avec de beaux points de vue sur le Rio Baker et sur le village de Caleta Tortel.

IMG_5105-1Des passerelles et encore des passerellesIMG_5125-1Magasin de souvenirsIMG_5163-1Dans la montée sur les passages en bois

IMG_5181-1Au second plan, derrière le bras secondaire du Rio Baker,
la Isla de los Muertos
IMG_5183-1Caleta Tortel vue du Mirador numero 2

IMG_5188-1Le Mirador numéro 2IMG_5191-1Caleta TortelIMG_5197-1Amusons nous un peu !  🙂 IMG_5199-1Un miracle, je suis entier, 🙂 
Lita ne m’a pas coupé la tête où les jambes
😉

La descente se fera sans difficulté, le plus difficile étant de trouver un bar ouvert pour prendre un café (Il ne connaissent ici que le Nescafé  🙁  ). Après nous être arrêtés boire une bière et un coca cola au seul bar ouvert, nous rentrerons dans nos appartements tout au bout de l’interminable passerelle qui longe la mer..

IMG_5235-1Brisas del Sur

Nous dinerons à « Brisas del Sur »… un repas minimum et pas terrible du tout, un bout de viande dur et bouilli et de la purée avec quelques légumes.
J’ai pu partager ma bouteille de Carmenere « Casillero del Diablo » avec deux chiliennes de la table à côté de la notre… cela fera ça de moins à porter demain car il faudra remonter au 4X4 … un té et un café et nous sommes allés nous couchés… et il a commencer à pleuvoir ..
Caleta Tortel

Une réflexion au sujet de « Caleta Tortel »

  • Vos récits sont passionnants et donnent vraiment envie de connaître la suite,et l’autre coté de la Patagonie … Bonne continuation, régalez vous avec ces beaux paysages et la gentillesse des autochtones !

Les commentaires sont fermés.