IMG_5890-2

Nous prenons le bus pour le trajet de Punta Arenas à Ushuaia (12 heures de trajet annoncé).
Il y a un beau soleil patagon mais beaucoup de vent.
De la route, puis c’est la traversée du détroit de Magellan sur le ferry « Patagonia  » qui croise le ferry « Pioneros  » .
Cette année, « los delfines de Magallanes » (les dauphins de Magellan) ne nous ont pas accompagné jusqu’à « la Tierra del Fuego  » .

« Traverser un détroit, c’est un peu comme passer un col, c’est changer de monde… »

IMG_5894-1Punta Delgada – Estrecho de Magallanes
IMG_5905-1« Pioneros » (Les pionniers) – Un autre ferry que nous croisons.

 

Ensuite, en Terre de Feu, c’est de la piste, la route étant en travaux au Chili jusqu’à la frontière argentine. C’est un paysage monotone de pampa où quelques moutons et vaches égaient ces immensités sans fin…

 

IMG_5919-1La pampa patagonne…infinie et sans fin

 

Puis sur la fin, c’est la forêt patagonne impénétrable, torturée par les vents et tourmentée au possible.
Dans les montagnes avant Ushuaia, la route fait de grands lacets et longe le vide. De magnifiques panoramas se découvrent avec de grands lacs colorés de bleu… mais le bus ne s’arrête pas pour les photos ! dommage.. car il y a une très belle lumière au soleil couchant.
La route descend jusqu’à la mer, c’est le canal Beagle et nous arriverons à Ushuaia vers 18h30 accompagnés par quelques gouttes de pluie.
Nous rejoindrons non loin de l’arrêt du bus (Quelques cuadras quand même !) jusqu’à notre « hostal Antarctica« , une auberge de jeunesse colorée.

En regardant de plus près mes messages internet, je m’aperçois qu’il y a deux « hôtels » qui portent un nom presque similaire ANTARTICA ET ANTARDIDA !
Nous sommes dans le plus cher de l’un des deux (curieux pour une auberge de jeunesse) qui m’avaient répondu … nous déménagerons demain pour aller dans l’autre, plus confortable et 40% moins cher…

Détroit de Magellan – Estrecho de Magallanes