Nos deux premières journées patagonnes, sont essentiellement de la piste, de la poussière et des cailloux et encore de la piste de la poussière et des cailloux, le tout arrosé épisodiquement de quelques gouttes d’eau entrecoupé de rayons de soleil. La température a également baissé de 30° à Santiago à 16° à Coyhaique et le temps est devenu très variable bref nous sommes bien en Patagonie.

Où allions nous ? Tout au bout du bout de « la Carretera Austral » … à Villa O’Higgings … et la fin de la Carretera est à 7 km de là !

Le premier jour, un long parcours, Coyhaique, Puerto Tranquilo, Puerto Bertrand pour terminer à Cochrane.
Pas de possibilités de coucher à Puerto Bertrand au bord du magnifique Rio Baker. En cours de route à Puerto Tranquilo, nous avons pris une auto-stoppeuse originaire de Coyhaique Yanina.
Le soleil est arrivé pour sublimer le bleu turquoise magnifique du Rio Baker

Nous dormons à Cochrane et nous retrouvons nos hôtes de l’année dernière (Hostal Cero a Cero) ainsi que la serveuse du restaurant Comedor de Rojitas.

Au Chili, on s’embrasse mais une seule fois et c’est un abrazo entre hommes. Nous nous sommes embrassés !

Le lendemain départ pour le Sud, nous reprenons sur la piste notre stoppeuse Yanina pour la laisser non loin de Caleta Tortel. Nous poursuivons notre chemin jusqu’à Puerto Yungay où nous prenons le ferry pour traverser le Fiordo Mitchell. Après 40 minutes, nous débarquons à Rio Bravo et reprenons la piste. Encore 100 km à parcourir, trois heures de piste.

La piste longue de 100 km est très étroite et spectaculaire, veillée par de hautes montagne et des glaciers … inutile de dire que l’attention du chauffeur est fortement mise à contribution … mais nous sommes bien arrivés… non pas au bout du monde (mais presque) à Villa O’Higgings.

Encore 7 km pour en voir le bout du bout de la Carretera !

Nous trouvons un hébergement sans difficulté, « habitacion con cama matrimonial y baño privado ». Notre hôte tient aussi l’épicerie locale attenante à l’hostal

Le soir nous allons diner au Restaurant « Entre Patagones ». Sur un morceau de bois, une devise « Donde el pasado aun esta presente ».

Nous avons quelques difficultés à nous faire expliquer le sens de cette phrase. peut-être : «   Où il y a un passé, il est toujours présent
  »

Carretera Austral

Une réflexion au sujet de « Carretera Austral »

  • Bonjour les Patagons,
    Un beau parcours et des photos magnifiques pour voir enfin le bout de cette carretera austral !

    Bonne continuation,
    Amitiés,

    Marie-Claude et Michel

Les commentaires sont fermés.