Ce matin lever à 7h30, le temps est couvert et il pleuvote…
Les sacs sont bouclés, le propriétaire est payé et nous attaquons la dure remontée vers la place où est garée notre Jeep.
Nous prenons la piste, tout est fermé, pas de petit déjeuner.
La piste longe le rio Baker.
Le temps s’éclaircit et devient ensoleillé et chaud, toute la journée sera belle. Une pointe à 30° (!!!) avec un beau soleil patagon, et c’est pas tous les jours comme cela en Patagonie !

Un incident mécanique cloue notre Jeep sur place lors d’un arrêt photo. Le frein à main automatique est bloqué… impossible d’avancer et de partir. Le manuel de le Jeep est aussi gros qu’une bible et en espagnol… J’arrive à comprendre que pour le désactiver, il faut débrancher la batterie. Mais comment ouvrir le compartiment moteur ?
Un 4X4 s’arrête et je leur explique la manip car il n’ont pas ce type de frein dans leur véhicule. Ils ouvrent le capot et un système permet de débrancher la masse de la batterie. Miracle ça marche et après avoir remercié les deux personnes, des habitants du coin, nous repartons. La solidarité, ça existe sur la Carretera Austral. A Cochrane, nous pourrons prendre notre petit déjeuner, il est 13 heures. Nous faisons la connaissance du sympathique patron Gabriel âgé de 75 ans du bar « Nation Patagonia« .
Nous traversons la Plaza de Armas et faisons Une petite photo souvenir de l’huemule, où nous étions il y a un an avec Carolina.
Et nous reprenons la piste….
Plaza de Armas (Cochrane)
Cochrane » Nation Patagonia « , le bar de Gabriel
Carretera de Caleta Tortel à Cochrane

4 réflexions au sujet de « Carretera de Caleta Tortel à Cochrane »

  • Merci Marie-Claude et Michel, Nous sommes à Estaquilla à côté de Rosa, la Maman de Maribel, qui est venue nous chercher à l’aéroport de Puerto Montt… Amitiés Lita & Gérard

  • Désolé Pierre mais ce sera pour une prochaine fois car pour l’instant nous sommes dans un lieu inconnu de beaucoup, au nord de la Patagonie à Estaquilla au bout d’une piste accidentée en pente face à l’océan Pacifique déchaîné. Quatre jours de pause.
    Amitiés PTG
    Ps désolé pour le forum, c’est difficile d’écrire partout et surtout très long quand ça rame…

  • Bonjour Gérard et Lita,

    Quand l’aventure s’invite à la table des voyageurs!

    Merci pour ces carnets de voyage…

    Et si vous passez près de Perquenco n’oubliez pas d’enquêter sur cette « mystérieuse » capitale du Royaume!

    😉

    Bon vent,

    Pierre

  • Bonjour les Lambert,
    Nous voyons que votre voyage se poursuit agréablement sous un beau soleil patagon !
    Quelle merveille ! Merci pour ces photos
    magnifiques.

    Bonne continuation,
    Marie-Claude et Michel

Les commentaires sont fermés.