Ce matin, nous quittons Puerto Sanchez ancien petit village minier et revenons à Puerto Rio Tranquilo.
Le retour par la piste à Puerto Murta et à la Carretera Austral se fait sous un beau soleil matinal. Heureusement nous ne croiserons aucun véhicule sur la partie dangereuse entre Puerto Sanchez et Puerto Murta.
Nous relongeons le grand Lago General Carrera toujours aussi bleu jusqu’à Puerto Rio Tranquilo.
Puis le vent se lève, il y a des vagues qui se forment sur le lac qui devient bleu et blanc

A Puerto Rio Tranquilo, la cafetaria TAMARA fait aussi hostal « Los Pinos  » et nous trouvons une petite chambre confortable avec « una cama matrimonial con baño privado » presque du luxe 😉
Nous resterons deux nuits avant de partir pour Cohyaique.

Le soir, il commence à pleuvoir et la nuit, il se met à tomber des cordes.

Le matin au chaud dans la cafétéria TAMARA, nous prenons notre petit déjeuner. Dehors, le vent souffle avec violence par rafales et la pluie cingle les  » mochilleros  » qui défilent avec leur énorme sac à dos et leur cape. Quelques uns entrent pour prendre un petit déjeuner et une boisson chaude.

Je m’escrime à faire marcher internet mais rien… impossible de télécharger les messages. La télé diffuse un concert de Dire Straits ça passe le temps agréablement.

Nous déjeunerons sur place d’une belle et bonne pizza.

Il flotte avec abondance toute la journée jusqu’à trois heures de l’après-midi.

Nous sortons pour aller à l’agence de voyages qui nous avait emmené l’année dernière à la Laguna San Rafael. Internet fonctionne bien et les messages sont téléchargés… RAS.

Nous faisons quelques photos sur la place du village et nous rentrons. Le soleil se montre avec une alternance d’averses.

Le lendemain matin, avant le départ, l’internet local très capricieux fonctionnera 🙂

En route vers Puerto Rio Tranquilo