Inauguration du Vice-consulat du Royaume de Patagonie à Favars

Posted on dimanche, juin 22nd, 2014 at 8 h 13 min
 

BAT2 Vice-consulat

Avec nos amis, voilà bien longtemps que nous fêtons « le 14 juillet » à Favars sous notre vieux cerisier.

Cette année, si le temps le permet,
la soirée de  se déroulera

le dimanche 13 juillet à partir de 19h30.

(Ce sera la finale et le dernier match de la coupe du monde de foot qui aura lieu à Rio de Janeiro, ce même jour à 21 heures. Pour les acharnés, il  peut y avoir une télé !! )

Cette année devrait être particulière, pour ne pas dire exceptionnelle et pleine de surprises…

 

Lita et Gérard sont devenus Patagons…naturalisés officiellement Patagons, le 11  décembre 2013 … une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule,  Gérard a été nommé Vice-consul de Patagonie à Favars le 7 janvier 2014…

 

Le Vice-consulat du Royaume de Patagonie à Favars sera inauguré officiellement à cette occasion si la météo est propice…

 

drapeau PTGPlacée sous les couleurs de la Patagonie, la soirée sera au couleurs du royaume, le drapeau* est bleu, blanc et vert

Les participants sont invités à porter au moins l’une de ces couleurs et ceux qui auront les trois (bien visibles !) seront récompensés…

 

Vous aurez confirmation de notre invitation et le programme dès que la météo le permettra.

Lita & Gérard

La Patagonie et être Patagon :

 » La Patagonie, c’est ailleurs, c’est autre chose, c’est un coin d’âme caché, un coin de cœur inexprimé. Ce peut-être un rêve, un regret, un pied de nez. Ce peut-être un refuge secret, une seconde patrie pour les mauvais jours, un sourire, une insolence. Un jeu aussi. Un refus de conformité. Sous le sceptre brisé de Sa Majesté, il existe mille raisons de prêter hommage, et c’est ainsi qu’il y a plus de Patagons qu’on ne croit, et tant d’autres qui s’ignorent encore. » Jean Raspail (1995)

Le drapeau patagon et son histoire, pourquoi ces couleurs ? « …C’est le drapeau du hasard. On a pris ce qu’on a trouvé dans les vieux bouts de tissu de ma tante.
Il n’y avait plus ni rouge, ni jaune, ni noir, ni orange. Je pourrais naturellement vous balancer des tas d’explications, de symboles. Le bleu pour le ciel et le bonheur, la conscience d’un au-delà… Le blanc pour la pureté de l’âme, le mystère de la destinée non écrite, la page blanche de l’avenir, les vertus de l’oubli.. Le vert.. Le vert pourquoi ? Pour l’espérance des hommes ? Pour les arbres et leur force vives ou pour l’eau de la rivière ? Tarte à la crème. Rien de tout cela. Ce drapeau n’a aucun sens. C’est le mien » (Jean RASPAIL)


Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.