Pali Aike

Pali Aike, un monde rocheux et chaotique à part dans le sud de la Patagonie. Il y a 80 000 ans, des éruptions volcaniques ont eu lieu dans ce bout du monde. Le temps, le vent, l’eau aidés par la végétation ont érodé les cônes volcaniques et les coulées de laves encore bien visibles. Pour cette journée, le temps était clair et ensoleillé… avec beaucoup de vent. Dans ce lieu – oh combien hostile – dans une grotte des outils ont été recueillis… des populations vivaient ici il y a au moins 8000 ans… des Tehuelches (Patagons)… une population qui s’était parfaitement adaptée à son environnement…

  « La Patagonie sans vent, ce n’est pas la Patagonie »
(suite…)

Mejillones – Le cimetière des Yamana

Nous partons à Mejillones pour voir « el cementerio indigenas » , le cimetière des indigènes, des Yamana. Une bonne heure et demi de piste assez jolie qui longe le canal Beagle en direction de Puerto Navarino.
Le petit cimetière isolé à Bahia Mejillones est « en réfection », les barrières sont changées et peintes en blanc. Trois plaques tombales en bois subsistent et des bornes pour marquer les tombes…
Dans un tas de bois, des plaques tombales en bois sont parmi les gravas …. que deviendront-elles ? Parmi celles-ci la plaque de la famille Gonzalez, une autre non lisible et d’une famille Calderon
Où est le respect des morts ?

(suite…)

Le Milcavi


A Puerto Williams, nous retournons rendre visite à son petit port de plaisance et son bateau légendaire, le Micalvi, une masse sombre, rouillée et échouée servant d’amarre à des voiliers de plaisance pour les marins du grand Sud.
Aujourd’hui, c’est un bar… malheureusement fermé

En touchant le fond, le Micalvi échoué a pris une légère gîte sur tribord.
C’est le charme du Micalvi, le sol du bar est en pente … tant que l’on n’a rien bu.

(suite…)